Pourquoi passer son site en version Smartphone ?

Si la majorité des sites internet ne dispose toujours pas d’une version adaptable aux appareils mobiles, l’omniprésence du smartphone invite les plus récalcitrants à au moins se poser la question. Version smartphone : effet de mode ou enjeu majeur pour les prochaines années ?

Pourquoi est-ce primordial ?

Il suffit de laisser parler les chiffres :

Selon la Mobile Marketing Association, en 2014, 18 millions de smartphones ont été vendus en France, ce qui signifie
qu’aujourd’hui plus de 55% des Français accèdent à Internet via leur téléphone mobile. Par ailleurs ce taux devrait marquer une
hausse significative cette année puisque, selon ZDNet, un total de 337,2 millions de smartphones ont déjà
été vendus en 2015.

Mais l’intérêt de ces chiffres est qu’ils révèlent que l’usage du smartphone affecte fondamentalement le comportement des Français
en matière de consommation.

Selon l’étude Ipsos MediaCT, réalisée en mai 2013, 61% des Français surfent chaque jour sur le net via leur smartphone
et 74% admettent ne jamais s’en séparer. Le rapport établit que les recherches à partir d’un mobile connaissent un engouement sans
précédent. Mais, surtout, ce phénomène impacte criamment sur les habitudes d’achat puisqu’au moins 74% des personnes ont déjà
recherché un article ou un service sur le net par l’entremise d’un mobile. Presque 9 sur 10 vont investiguer sur des informations locales et, sur ce
nombre, 8 sur 10 effectueront conséquemment un achat ou solliciteront les services d’une entreprise.

La question du référencement

Depuis plusieurs mois déjà, Google affirme une nette prédilection pour les sites compatibles avec les supports mobiles. En novembre 2014, la société de Mountain View avait lancé le dispositif « mobile friendly », consistant à offrir un label aux sites répondant aux critères de compatibilité. Ces critères englobent, notamment :

  • la lisibilité sans nécessité de zoomage,
  • des liens suffisamment distants les uns des autres, pour éviter le basculement involontaire vers une autre page web,
  • l’adaptabilité du contenu de la page affichée avec la taille de l’écran.

Mais ce label ne poursuit pas uniquement une vocation informative à l’endroit des internautes, mais suggère un impact majeur en terme de
référencement. L’intention de Google était clairement de privilégier des sites disposant de ce label dans le classement des pages des moteurs de recherche. Sachant qu’actuellement seuls 36% des sites web disposent dudit label, passer en version smartphone peut constituer un avantage certain au niveau du référencement. Google a par ailleurs enfoncé le clou en avril dernier en modifiant ses algorithmes de manière à ce que son moteur de recherche affiche une nette préférence pour les sites « mobile friendly ». Pour justifier cette mise à jour, la firme mettait en avant le nombre croissant de gens privilégiant leurs appareils mobiles pour accéder à Internet. On suggère que d’ici 2020, 9 internautes sur 10 se connecteront à partir d’un mobile.

L’annonce du 21 avril dernier, que certains ont qualifié d’«a pocalypse mobile », a conduit un certain nombre de gestionnaires de sites à s’adapter. Il est indéniable qu’apparaître le plus haut possible dans les résultats des moteurs de recherche constitue un préalable au
succès d’une plate-forme e-commerce par exemple.

Face au développement des appareils mobiles, certains objectent que l’installation d’application constitue une alternative idoine. Est-il donc vraiment préférable d’optimiser son site pour le rendre compatible avec le mobile ?

Version smartphone ou application mobile ?

Si l’utilisation des applications peut comporter quelque intérêt, tel qu’une interface spécifiquement conçue pour un usage mobile, il
est de fait que la version smartphone d’un site internet offre des garanties proéminentes :

  • le coût : un comparatif des coûts révèle que le développement d’applications gagera des frais plus élevés que le passage d’un site en mode mobile: conception pour plusieurs systèmes d’exploitation, commissions prélevées par les App Stores sur les ventes et les abonnements, prix de la maintenance, etc. Autrement dit, des frais constants, contrairement au site dont le passage en version smartphone ne nécessitera qu’un seul développement ;
  • l‘aspect pratique : une application installée sur un smartphone ne sera pas forcément compatible avec un autre système d’exploitation. Il faudra déployer tant sur Android que sur IOS, et autres, donc, additionner les heures de travail. Le site en version mobile sera pour sa part accessible avec n’importe quel appareil ;
  • la disponibilité : l’évolution du site en version smartphone permet à l’internaute de bénéficier sans délai des mises à jour. La mise en place d’applications nécessite, en revanche, l’accord préalable de l’App Store référent, temps de vacance susceptible d’affecter l’efficacité du site.

La marche à suivre

Globalement il s’agira de reprendre le contenu du site web afin de le disposer conformément aux caractéristiques des appareils mobiles. La finalité pour l’utilisateur mobile est qu’il n’aura pas besoin de zoomer ou de manipuler l’écran avec ses doigts pour consulter aisément la page affichée.

Mais, de façon plus spécifique, passer en version smartphone implique 3 possibilités :

  • la diffusion dynamique : dans une telle configuration le serveur utilise une URL unique pour diffuser des codes informatiques différents (HTML et CSS) en fonction du navigateur. Elle permet donc la gestion de deux sites internet ;
  • la création d’un deuxième site : certains webmasters privilégient cette option afin d’optimiser l’accès du contenu aux sources mobiles. Ce site sera créé en fonction de la technicité des écrans des smartphones ou tablettes afin que le mobinaute bénéficie d’un affichage complet et autonome;
  • le site adaptatif (ou responsive design) : de nombreux mobinautes ont affirmé qu’ils trouvaient contraignant de devoir zoomer ou faire défiler l’écran horizontalement pour lire le contenu d’une page. Le site avec un design responsive supprime ces inconvénients et propose un défilement vertical. Il permet en outre une évolution permanente de manière à agir sur la forme et l’esthétique, ainsi que l’affichage du site sous différentes résolutions.

Le développement des sites web en version smartphone constitue assurément une réponse à l’accroissement du surf via le  support mobile.

MKDN Groupe vous accompagne dans la mise en oeuvre de votre site smartphone pour rester visible sur la recherche mobile de Google ! Alors, consultez-nous !