Référencement naturel vs. référencement payant : que choisir ?

Deux routes se présentent devant vous : l’une vous permet d’atteindre rapidement votre but, mais nécessite de passer devant plusieurs péages. L’autre est plus longue, plus exténuante, mais vous mènera à votre destination à moindre coût. Laquelle choisissez-vous ? C’est, à quelque chose près, le dilemme auquel peut être confronté le gestionnaire d’un site internet qui souhaite apparaître dans le top 10 des moteurs de recherche. Qu’est-ce qui s’avère le plus avantageux ? Le référencement naturel ou le référencement payant ? Faisons le tour de la question.

Votre choix sera fondamentalement déterminé par deux critères : vos attentes et votre budget, mais, avant d’effectuer un comparatif entre les deux types de référencement, examinons leurs caractéristiques réciproques.

Référencement naturel

Le qualificatif « référencement naturel » se rapporte à l’acronyme anglais « SEO » ou « Search Engine Optimization » (Optimisation pour les Moteurs de Recherche). Il englobe :

  • le référencement, qui touche l’indexation et l’enregistrement dans la base de données de Google, Yahoo, Bing, et autres moteurs de recherche,
  • le positionnement, qui résulte des stratégies d’optimisation pour surclasser son site dans les résultats.

Le but avoué de cette optimisation est de générer du trafic autour de son site, notamment grâce à des mots clés soigneusement sélectionnés. Techniquement, et en terme d’efficacité, il s’agira de prévoir les mots clés les plus en adéquation avec ceux que les internautes sont susceptibles de taper sur leurs claviers, et d’essaimer le contenu de son site avec ces termes. Une telle concordance favorisera un positionnement optimal et progressif dans le classement des moteurs de recherche.

Ce type de référencement et de visibilité est gratuit, n’étant subordonné qu’à votre travail et à la pertinence de votre stratégie d’optimisation.

Référencement payant

On l’appelle également « SEA », pour Search Engine Advertising. Le référencement payant est un procédé consistant à acheter des mots clés afin d’être rapidement visible sur les moteurs de recherche. Voilà un relent du temps où l’on payait pour être indexé dans les annuaires spécialisés.

Pour Google, les mots clés peuvent être achetés par l’entremise de la régie publicitaire Google Adwords, (« mots publicitaires de Google »). Pour Bing, il s’agira de Bing Adcenter, et, pour Yahoo, Yahoo Search. Chacune de ces interfaces offre la possibilité d’afficher un lien sponsorisé, commercial, ou encore promotionnel, suivant des mots clés, moyennant un montant déterminé en fonction de la concurrence. L’annonce pourra ainsi apparaître en haut de la page du moteur de recherche ou, si vous avez proposé une enchère moins élevée, à droite des résultats du référencement naturel, ou en bas de page.

Les avantages du référencement naturel

On relève principalement deux avantages résultant du référencement naturel. Tout d’abord, les effets sur le long terme :

On peut comparer la stratégie SEO aux soins que prendrait un jardinier pour faire croître une plante : il la surveille et l’arrose chaque jour avec la quantité d’eau adéquate jusqu’à ce qu’elle atteigne la pleine maturité. Certes, le référencement naturel ne peut garantir l’apparition d’un résultat dans la première page de Google, de même qu’une plante, pour des motifs inattendus, peut ne pas produire les effets escomptés. Mais, en règle générale, si les mots clés ont été intuitivement ciblés, on peut raisonnablement s’attendre à un bon positionnement. Pour ce faire, il conviendra de se mettre dans la peau, dans le schéma de pensées, d’un internaute lambda, et d’imaginer ce qu’il tapoterait sur son clavier s’il devait effectuer une recherche.

Pour maintenir et entretenir le positionnement, il faudra de l’alimenter constamment (articles de blog, événements,..), à l’instar d’une plante que l’on entretient chaque jour pour qu’elle vive le plus longtemps possible.

En second lieu, l’action du SEO va favoriser une visibilité plus large, puisque le site référencé apparaîtra sur plusieurs plates-formes de navigation (Google, Yahoo, Opéra…). Le référencement SEA nécessite quant à lui d’investir sur chaque support dans lequel on souhaite être positionné.

Évidemment, dans sa réflexion il faudra également prendre en compte les inconvénients potentiels, par exemple la contrainte de devoir modifier son site s’il n’avait pas originellement été conçu pour le référencement naturel.

Les avantages du référencement payant

Tout d’abord, on peut escompter un effet rapide, voire immédiat. Dès la mise en ligne de votre site, l’achat de mots clés peut vous propulser en première position sur la page de Google et des autres moteurs de recherche. Vous n’aurez donc pas à attendre des semaines, voire des mois, pour agglomérer du trafic autour de votre site.

En second lieu, ce procédé permet d’optimiser sa présence sur les moteurs de recherche et d’en exercer le contrôle.

Enfin, le contenu de votre site n’a pas vraiment besoin d’être optimisé. C’est donc un gain de temps permettant de se cristalliser sur le fond de son sujet, sans besoin de se préoccuper de la forme.

Mais, comme pour le référencement naturel, le référencement payant comporte aussi quelques inconvénients. Le principal est le coût : de 5€ minimum il peut atteindre plusieurs milliers d’euros par jour si la concurrence est exponentielle. De plus, contrairement au référencement naturel qui se structure autour d’une stratégie de présence durable, lorsque vous cesserez de payer vous disparaîtrez des résultats de recherche.

Référencement naturel ou référencement payant : quel choix pour vous ?

Comme indiqué dans l’incipit de cet article, ce choix sera en fonction de vos besoins, de vos objectifs et du capital disponible lors du lancement du site. Si vous démarrez avec un faible budget et, qui plus est, des mots clés disparates et pléthoriques, le référencement naturel est sans doute le choix le plus approprié. Si vous disposez d’un capital un peu plus conséquent et d’un nombre de mots clés limité et ciblé, alors une campagne adwords peut constituer un tremplin.

Mais certains choisissent de ne pas choisir, de plutôt cumuler les deux systèmes de référencement autour du SEM (Search Engine Marketing). Ce terme globalise les techniques permettant de promouvoir son site sur les plates-formes de navigation. Il inclut donc le SEO et le SEA. Vous pourriez, dès le lancement du site, engager une stratégie de link building pour améliorer naturellement le référencement, tout en mettant en place des campagnes SEA jusqu’à ce que les techniques naturelles aient commencé à porter leurs fruits. Ainsi, dès le lancement du site vous pourrez bénéficier des avantages de chacun tout en modérant leurs inconvénients respectifs.

Mais la diversité des situations et des objectifs nécessitant souvent une étude au cas par cas, il sera souvent judicieux de faire appel à un spécialiste du référencement afin de déterminer la stratégie la plus adaptée. MKDN Groupe est dotée d’une équipe de professionnels du référencement. Nous serons à l’écoute de vos besoins et saurons vous orienter vers les techniques de référencement les plus efficaces pour atteindre vos objectifs.

N’hésitez pas à nous confier vos projets !